Choisir une assurance maladie de voyage

Évaluez soigneusement vos besoins et vérifiez les conditions, les restrictions et les exigences de votre police d’assurance avant votre départ du Canada.

Quand vous évaluez un régime d’assurance maladie de voyage, n’hésitez pas à poser beaucoup de questions. Votre régime offre-t-il une protection continue pour la durée de votre séjour à l’étranger et après votre retour? Pouvez-vous le renouveler de l’étranger et couvrira-t-il la durée maximale de votre séjour? Comprend-il un numéro d’urgence vous permettant de joindre de n’importe où et en tout temps, en français ou par l’intermédiaire de services d’interprétation, des fournisseurs de soins de santé dans le pays que vous visitez? Couvre-t-il les frais d’hospitalisation à l’étranger en cas de maladie ou de blessure ainsi que les frais médicaux connexes? Prévoit-il le paiement direct et initial des factures ou le versement d’avances de fonds, afin que vous n’ayez rien à payer de votre poche?

Demandez sans faute si l’assurance couvre des affections médicales préexistantes. Demandez à l’assureur d’expliquer la définition, les limitations et les restrictions de toute affection médicale préexistante, ainsi que des examens et des traitements que vous auriez eus.

  • Assurez-vous d’obtenir une entente écrite attestant que votre affection médicale préexistante est couverte, à défaut de quoi votre demande de remboursement pourrait vous être refusée et être considérée comme étant « nulle et sans effet », en application d’une clause sur les affections préexistantes.
  • Il importe de savoir que l’entente peut aussi inclure une clause relative à la stabilité de votre état, selon laquelle, pour bénéficier de la couverture d’une affection médicale préexistante, il ne devrait y avoir aucun changement de votre affection, aucune nouvelle affection médicale, aucun nouveau symptôme ni aucun nouveau médicament durant la période de stabilité précédant votre voyage.
  • L’entente doit comprendre une « clause de compassion » énonçant qu’une déclaration inexacte n’invalide pas nécessairement la police dans son ensemble, ainsi qu’une clause relative à un changement dans votre état de santé.

Par ailleurs, le régime d’assurance devrait couvrir l’évacuation médicale vers le Canada ou l’établissement de santé le plus près offrant des soins médicaux appropriés, et le recours à une escorte médicale (fournisseur de soins de santé) qui vous accompagnera de votre point de départ à votre destination.

Les coûts de la franchise devraient être clairement expliqués dans la police d’assurance. Les régimes offrant une couverture totale sont plus chers, mais peuvent vous faire économiser à long terme. Le régime pourrait couvrir les visites chez un fournisseur de soins de santé et les médicaments sur ordonnance, les soins dentaires d’urgence ou le transport d’urgence, comme les services d’ambulance. Vérifiez s’il exclut de manière significative certains pays ou certaines régions qui pourraient faire partie de votre itinéraire, ou s’il comprend des limites de services dans ces régions.

En dernier lieu, voyez à ce que la préparation et le retour de votre dépouille au Canada soient assurés si vous deviez perdre la vie à l’étranger.

Un Canadien qui effectuait un voyage en Afrique de l’Ouest a eu un accident. Or, sa police d’assurance avait expiré trois semaines auparavant. Sa famille a dû trouver 300 000 $ en trois jours pour couvrir les coûts de son traitement médical et de son évacuation. Heureusement il a survécu, mais sa famille s’est retrouvée avec une énorme dette à rembourser.

Satisfaire aux conditions de votre police d’assurance

Il vous incombe d’obtenir votre police d’assurance maladie de voyage et d’en comprendre les conditions. Lisez attentivement le texte écrit en petits caractères et, si nécessaire, obtenez de l’aide pour bien comprendre les exigences d’admissibilité ainsi que les définitions, les conditions, les limitations et les exclusions de la police.

Les renseignements que vous fournissez doivent être précis et complets. Si vous avez des questions au sujet de la demande et de vos antécédents médicaux, y compris sur les médicaments d’ordonnance, les examens et d’autres traitements, communiquez avec votre assureur et demandez-lui des précisions par écrit.

Obtenez l’approbation de votre assureur avant d’entamer un traitement médical. Les examens de santé courants, les soins non urgents et la chirurgie esthétique sont rarement couverts par l’assurance maladie de voyage. Les exclusions prévues par les compagnies d’assurance peuvent aussi s’appliquer aux troubles psychiatriques, aux incidents impliquant la consommation d’alcool ou de drogue ou encore à la pratique de sports extrêmes, comme le saut à l’élastique et l’escalade de rocher.

Si vous recevez des traitements médicaux à l’étranger, demandez au médecin ou au personnel de l’hôpital sur place de vous remettre une facture détaillée. Il n’y a rien de plus frustrant que d’essayer d’obtenir les documents nécessaires quand on se trouve à des milliers de kilomètres de distance. N’oubliez pas que vous devez toujours présenter les reçus originaux pour les médicaments d’ordonnance ou les services médicaux qui vous ont été fournis à l’étranger. Et conservez dans vos dossiers une copie des documents que vous avez présentés à la compagnie d’assurance.

Ayez avec vous toutes les précisions concernant vos assurances. Indiquez également à votre agent de voyages, à un ami ou à un parent au Canada, ainsi qu’à un compagnon de voyage, comment joindre votre assureur.