Assurance invalidité

Que feriez-vous si vous deviez cesser de travailler à cause d’une maladie ou d’un accident? Seriez-vous en mesure de faire face à vos obligations financières?

Qu’est-ce que l’assurance-invalidité?

L’assurance-invalidité est conçue pour remplacer une partie de votre revenu si vous devenez invalide et que vous êtes incapable de gagner un revenu. Une invalidité peut avoir plusieurs causes, notamment une blessure, une maladie grave ou un problème de santé mentale.  Elle peut être de courte ou de longue durée.

Il existe divers types d’assurance-invalidité, notamment les contrats d’assurance individuels et collectifs,  et les régimes gouvernementaux tels que les programmes d’indemnisation des accidents du travail et les prestations prévues par le Régime de rentes du Québec ou le Régime de pensions du Canada.

Un soutien financier dans les moments difficiles

L’assurance invalidité compense une perte de revenu lorsque vous êtes incapable de travailler en raison d’un accident ou d’une maladie. Vous pouvez ainsi respecter vos engagements financiers, couvrir les frais supplémentaires liés à votre état de santé et maintenir votre niveau de vie.

Vous pourriez combiner une assurance invalidité avec vos autres couvertures d’assurances vie ou maladie grave.

Un soutien financier dans les moments difficiles

L’assurance invalidité compense une perte de revenu lorsque vous êtes incapable de travailler en raison d’un accident ou d’une maladie. Vous pouvez ainsi respecter vos engagements financiers, couvrir les frais supplémentaires liés à votre état de santé et maintenir votre niveau de vie.

Pour tous les travailleurs, tant autonomes que salariés

Vous couvre en tout temps, peu importe le lieu de l’accident (maison, travail, centre sportif, etc.).

Le Programme Supérieur c’est :

  • Un versement mensuel non imposable en cas d’invalidité.
  • Des prestations versées durant 2 ou 5 ans, ou jusqu’aux 65 ans de l’assuré.
  • La possibilité d’ajouter certaines protections complémentaires, incluant le remboursement d’une partie des primes payées.
  • Un renouvellement garanti.
  • Une prime basée sur le métier de l’assuré.